Retraites par points : on n’en veut pas !

Retraites par points : on n’en veut pas !

Alors que les médias et le gouvernement accusent les travailleurs et les travailleuses de vouloir défendre leurs avantages à propos des retraites, Emmanuel MACRON veut instaurer un système totalement individuel : une retraite par points. La conséquence : tout le monde va voir sa pension baisser.

Le système par points, comment ça marche ?

Dans un régime par points, chacun-e cumule des points sur un compte virtuel, tout au long de sa carrière professionnelle .

Au moment de prendre sa retraite, un « coefficient de conversion » permet de transformer ces points en une pension.

Ce coefficient dépend de l’espérance de vie de la génération dont la personne fait partie et de la situation sur le marché du travail au moment de partir à la retrait. On ne connaît donc pas à l’avance le montant de sa retraite .

Ainsi, avec le système par points, on sait combien on cotise mais on ne sait pas combien on recevra.

Avec ce système…

  • les pensions vont baisser pour permettre de faire des économies (François FILLON l’a lui même dit le 10 mars 2016),
  • on élimine toute forme de solidarité puisque chaque personne cotise pour sa propre retraite,
  • on pénalise celles et ceux qui ont le moins cotisé (les chômeurs et les chômeuses, les femmes ayant élevé des enfants, les précaires, etc.),
  • on accentue les inégalités entre les travailleurs et travailleuses aux revenus d’activités élevés et les travailleurs et travailleuses plus modestes,
  • on contraint les personnes qui auront un nombre de points insuffisant pour vivre décemment à travailler plus longtemps au mépris de leur santé,
  • on ouvre encore plus la voie à la capitalisation pour celles et ceux qui peuvent se permettre de placer leur argent dans des fonds de pension pour obtenir un complément de retraite.

Aujourd’hui, le principe de notre système de retraite et plus généralement celui de la sécurité sociale se basent sur le financement par la cotisation sociale. Le système par points sort de cette solidarité. Il ne faut pas le laisser se mettre en place.

Télécharger la version à imprimer