Suicide d’un agent à Louvres

Suicide d’un agent à Louvres

C’est avec tristesse que nous avons appris le 7 octobre, la mort d’un collègue agent administratif du collège François Mauriac à Louvres. Une fois encore, un collègue de l’éducation nationale choisit la terrible issue du suicide. Et une fois encore, l’administration euphémise la situation alors qu’il a été retrouvé aux abords de l’établissement.
Nous souhaitons à notre tour présenter nos condoléances à la famille et aux proches.

SUD éducation 95 demande la convocation CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) académique afin qu’une enquête soit menée dans les plus brefs délais par les représentant-e-s du personnel pour établir clairement les causes du suicides et sa possible imputation au travail .

SUD éducation 95 exige que chaque suicide soit porté sans délai à la connaissance d’un CHSCT et des organisations syndicales.

Nous demandons que ses collègues puissent être psychologiquement accompagné.e.s et que les éventuels arrêts qui surviendraient par la suite soient imputés au service.

SUD éducation 95 revendique :

  • que chaque suicide soit porté sans délai à la connaissance d’un CHSCT et des organisations syndicales
  • le droit dans ces cas, pour les collègues, à s’absenter pour assister aux obsèques
  • que les personnels bénéficient de la visite médicale annuelle de droit avec la médecine de prévention (médecine du travail dans la fonction publique)

Télécharger la version à imprimer